Saviez-vous que...
Fermer

La traversée entre l’Europe et le Nouveau Monde n’était pas de tout repos. En plus du long voyage qui s’étendait sur plus de deux mois, on devait composer avec des conditions hygiéniques déplorables. Étant privé de bain et d’intimité durant tout le trajet, il va sans dire que les gens n’enlevaient que très rarement leurs vêtements. S’ajoutant à ces conditions propices aux contagions, la mauvaise alimentation due au choix limité de denrées pendant la traversée favorisait le développement de plusieurs maladies, comme le scorbut.

Abonnez-vous à notre infolettre!

Le contenu de cette page est optimisé afin d’être lu en format paysage. Nous vous suggérons de tourner votre appareil pour continuer votre lecture. Pour poursuivre à la verticale, appuyez sur le bouton.

Je préfère continuer à la verticale