Saviez-vous que...
Fermer

À l’époque de la Nouvelle-France, le lieu-dit les Trois-Rivières est vulnérable aux attaques iroquoises. C’est pour cette raison qu’en 1652, le capitaine de milice Pierre Boucher ordonne la construction d’une palissade de bois tout autour du plateau du bourg. Trois-Rivières a alors la taille d’un village et sa population avoisine les 200 personnes. La palissade brûlera 100 ans plus tard lors d’un incendie et ne sera jamais reconstruite.

Abonnez-vous à notre infolettre!

Le contenu de cette page est optimisé afin d’être lu en format paysage. Nous vous suggérons de tourner votre appareil pour continuer votre lecture. Pour poursuivre à la verticale, appuyez sur le bouton.

Je préfère continuer à la verticale