19 / 57
Saviez-vous que...
Fermer

Francophones et anglophones

Alors que les Forges du Saint-Maurice étaient sous la direction de Mathew Bell, les contremaîtres sont souvent d’origine britannique et les ouvriers sont Canadiens français en grande majorité. Ces derniers descendent de familles d’ouvriers spécialisés français, qui sont attachées aux Forges de génération en génération. Leur descendance permettra une transmission des savoirs techniques de père en fils. Les Forges verront aussi des artisans canadiens et des mouleurs britanniques et écossais s’ajouter au village.

Abonnez-vous à notre infolettre!

Le contenu de cette page est optimisé afin d’être lu en format paysage. Nous vous suggérons de tourner votre appareil pour continuer votre lecture. Pour poursuivre à la verticale, appuyez sur le bouton.

Je préfère continuer à la verticale